City of Dreams

2013

City of Dreams fait suite à une résidence à Mumbai où elle a pu constater les conséquences concrètes des migrations urbaines. L’installation principale est formée de deux points d’ancrages au sol, d’un côté un champ et de l’autre une mine, qui se rejoignent au centre dans une ville suspendue, où la population migrante vie littéralement en flottement. Dans plusieurs des scènes, on voit les habitants des campagnes obligés, à cause de la mondialisation économique ou afin d’espérer améliorer leur condition, de se déplacer vers les villes et qui se retrouvent bien souvent à vivre dans la rue dans des abris de fortune. Ici, l’installation ne fait référence à aucune ville en particulier, il s’agit plutôt d’un condensé de cinq années de recherche et de réflexion sur le sujet.

Please reload